Le métier de serrurier sur un bateau


Récit

A la fin, j’étais un peu désenchanté : il m’arrivait de faire des belles pêches, des 15 tonnes en une marée avec 13 tonnes de merlu… Et le produit de la vente ne suivait pas. Je ne comprenais pas. J’avais l’impression d’être floué par les armateurs....

Rejoignez-nous sur Facebook

Ville de la Rochelle Musée DRAC Poitou Charentes FAR Ami du musée