Françoise Teillet, femme de patron-armateur 2


Récit

Avec les cirés qui coupaient aux poignets, on avait ce qu'on appelait des "choux". J'en ai encore les marques ! Les premiers cirés qu'on avait, ils étaient imperméabilisés avec de l'huile de lin. c'était raide et ça coupait sous les bras ! Et les sabots avec...

Rejoignez-nous sur Facebook

Ville de la Rochelle Musée DRAC Poitou Charentes FAR Ami du musée